Souvenir de vacances

vendredi, septembre 11, 2015 2 Permalink

Généralement les souvenirs de vacances, passé le 10 septembre on n’en a plus ! A croire qu’en dix  petits jours on a pris 10 ans dans les dents et que nos nerfs ont tellement été mis à dure épreuve que sur l’échelle du nervous-breakdown on est à 8 ½ fastoche !

Alors comme je commence à être une vieille habituée des rentrées scolaires, et qu’avec mes grands dadais il faut juste que je sois au TOP en « remplissage de frigo »… (Ce que je gère comme une déesse ! oui oui), voilà comme un cadeau, un petit souvenir de mes dernières vacances et vous allez voir qu’il n’y a pas que du farniente et du love sur ma plage de sable fin hispanique.

Il y a à peine quinze jours de ça…

Dernier jour de vacances, dernière matinée sur la plage et nous assistons à une guerre en règle !

A ma droite les wonderbeautyfull, aussi bronzés que bien foutus. ( il a même fallu gommer trop de perfection…)wonderfullgirl

A ma gauche Madame Grrr et son mari bedonnant, lisant un journal économique (ou en tout cas un truc super chiant) sous un parasol blindé anti UV, enduit de crème indice 70 et ne portant aucune attention à Madame Grr.famille grrr

Objet du délit : Le passage pour aller tremper ses pieds dans la mer.

Wonderfullgirl et beautifullboy se sont installés DEVANT Monsieur et Madame Grr, SACRILEGE !plage passage

Mais là où les choses se gâtent, c’est quand Wonderfullgirl décide de ne pas se mettre sous son parasol mais juste à côté pour étendre au soleil son corps de rêve ; laissant ainsi un passage infime, mais un passage tout de même pour que Madame Grrr se venge de la perte de la première ligne de front de mer.la guerre de la plage

La voilà qui comme un seul homme, se lève subitement de sa serviette où aucun grain de sable n’ose s’aventurer tellement elle fout la trouille à tout le monde. Et hop ni vu ni connu je t’embrouille la voilà qui foule de ses pieds manucurés et calleux le sol appartenant aux wonderfull.

beautifullboy regarde la scène avec un mélange de haine et de stupéfaction. Illico il se lève et cours dans la mer en prenant soin de bien éclabousser Madame Grrr qui nous nous y attendions… hurle comme une truie. Le mari ne pipe mot… Habitué certainement.

Au même moment Wonderfullgirl prend son sac à dos et le pose rageusement en plein milieu du passage « interdit ». Du coin de l’œil Madame voit le manège… elle fait mine de partir se promener et revient 30 secondes après sur ses pas… et sans même porter un regard aux Wonderfullgirl elle repasse par le passage en évitant à peine le sac à dos.le retour de grr

Comme si de rien, elle se remet sous son parasol et prend un journal qui doit être très captivant car elle ne lèvera plus jamais la tête de son canard… Mais entre deux tournages de pages, elle soulève une paupière et se délecte de l’énergie négative qu’elle a fichu chez les voisins de devant !

Ambiance…

Mais les wonderbeautyfull ont une arme secrète de jeunes …

la musique à fond les ballons …

Les Grr (qui selon toute vraisemblance ne sont pas encore sourds) capitulent… Madame voulait rester en faisant valoir auprès de son mari qu’ils étaient arrivés les premiers mais celui-ci ne l’écoutant même pas, sans un mot, plie le parasol, prend s serviette et se barre… Madame soufflant comme un taureau, se résout à faire de même. Dans un dernier élan de désespoir elle secoue sa serviette dos au vent …

Aimons nous les uns les autres OK … un autre jour peut-être !

En même temps leur musique était vraiment pourri (ou nous déjà trop vieux… j’hésite), alors nous aussi on est parti.

2 Comments
  • Ilse
    septembre 14, 2015

    Mwahahaha! Entre la plage et le Metro parisien, il y a des idiots partout 🙂

  • Nathalie Bruyr
    septembre 11, 2015

    Ton récit me fait bien rire… et penser que…Calpe-Platja, même combat pour la première ligne en bord de mer! 🙂

un petit commentaire ... Ça fait du bien !