• OUI je Rêve !!!

    jeudi, août 21, 2008 0 Permalink

    Je rêve d’un monde…

    Interdit au repassage !

    Ou alors seulement toléré pour les Z’HOMMES !!!

    Mais là… je rêve vraiment …

  • Oups! Je crois que j’ai marché sur vos pieds!

    lundi, mai 26, 2008 0 Permalink

    Ca fait mal !

    Certains diront (et ils seront tous du genre masculin pluriel !) que nous les femmes, et de surcroît les mères… nous nous plaignons tout le temps !

    C’est vrai !

    Du point de vue des « chasseurs de mammouths » (les hommes de nos vies qui vont au travail et… c’est tout !) Les tracasseries des mamans…semblent bien futiles !

    Voilà un « courriel »qui m’a été envoyé par un de ces Z’ommes des cavernes que l’on croyait disparus à jamais!

    « Voilà ma vie d’homme obligé de s’occuper d’une famille où la mère à l’impression de tout faire alors que c’est le bazar dans la baraque, les gosses pas couchés avant 22 heures… Et la mère quasiment au foyer gémissant d’avoir tout à faire !

    Pardon, j’ai été tellement impressionné par un article dans un blog émanant d’une certaine Emmanuelle (par politesse je ne dévoile pas son nom).

    Je trouve que les nanas exagèrent beaucoup, pour peu de chose.

    Je te laisse et j’espère que tout va bien pour toi, que tu sauras garder tes réparties. »

    Alors, moi aussi je ne vais pas dévoiler son nom… Et la voilà ma répartie :

    Le mâââle, dit qu’il est obligé de s’occuper de sa famille… je pense sans trop m’avancer que là, il veut dire qu’il va travailler.

    Si c’est le « bazar dans la baraque », peut être qu’il devrait songer à s’y mettre un peu… Oh pardon… Non, bien sûr, les tâches ménagères on avait dit depuis la nuit des temps que ça c’était pour les femmes. Toutes mes excuses !

    Les enfants pas couchés ? Peut-être qu’ils attendent désespérément leur papa pour faire un câlin… papa qui n’arrive à la maison qu’à cette heure là !!!………………

    Quand à la femme …. Pardon « la mère quasiment au foyer » … Là je suppose qu’il parle de la femme qu’il a courtisée, aimée, désirée… Celle  qui est obligée d’aller travailler un temps partiel sous payé, pour ne pas avoir à se justifier devant Monsieur quand elle achète une nouvelle paire de chaussures !

    « Quasiment au foyer »… à méditer… parce que franchement, là, les mots me manquent !

    Mais certainement que ce monsieur rêve encore toutes les nuits de ce temps béni (avant les deux merveilleuses « Simone », les guerrières du MLF, les chiennes de garde, ma mère et MOI !) où on apprenait aux futures ménagères à être des femmes idéales !

    Le guide de la parfaite ménagère, est un texte issu d’un mensuel Américain « the good housekeeping » littéralement la bonne femme d’intérieur  de mai 1955 !!! autant dire que c’était hier…

     

    LE DINER DOIT ÊTRE PRÊT !

    Préparez les choses à l’avance, le soir précédent s’il le faut, afin qu’un délicieux repas attende votre époux à son retour du travail. C’est une façon de lui faire savoir que vous avez pensé à lui et que vous vous souciez de lui. La plupart des hommes ont faim lorsqu’ils rentrent à la maison et la perspective d’un bon repas

    (Particulièrement leur plat favori) fait partie de l’accueil chaleureux qu’ils attendent.

    SOYEZ PRÊTE

    Prenez quinze minutes de repos pour être fraîche lorsqu’il rentre. Retouchez votre maquillage, mettez un ruban dans vos cheveux et ayez un regard pétillant. Il a passé une journée éreintante avec beaucoup de problèmes. Soyez enjouée. Sa dure journée a besoin d’être égayée et un de vos devoirs est de faire en sorte quelle le soit.

    RANGEZ LE DÉSORDRE

    Faites un dernier tour des principales pièces de la maison juste avant que votre mari ne rentre. Rassemblez les livres scolaires, les jouets, les papiers, etc. et passez ensuite le chiffon à poussière sur les meubles. Pendant les mois d’hiver allumer un feu dans la cheminée. De sorte qu’il sente qu’il vit dans un havre de paix et d’ordre. Cela vous comblera également de satisfaction

    RÉDUISEZ LES BRUITS AU MINIMUM

    Dès son arrivée, évitez tout bruit de machine à laver, séchoir à linge ou aspirateur. Encouragez les enfants à être calmes. Soyez heureuse de le voir. Accueillez-le avec un Sourire plein de chaleur et montrez de la sincérité dans votre désir de lui plaire.

    ÉCOUTEZ LE

    Vous avez certainement des douzaines de choses à lui dire, mais dès son arrivée à la maison le moment n’est pas opportun. Laissez-le parler d’abord, rappelez-vous que ses sujets de conversation sont plus importants que les vôtres. La soirée lui appartient.

    Ne vous plaignez pas s’il rentre tard à la maison, ou s’il sort dîner ailleurs sans vous. Au contraire, essayez de comprendre son monde qui n’est fait que de tensions et de pressions. Il a un réel besoin de tranquillité et de paix quand il se trouve à la maison.

    NE L’ACCUEILLEZ PAS AVEC VOS GEREMIADES ET VOS PROBLÈMES.

    Ne vous plaignez pas s’il est en retard pour le dîner ou même s’il reste dehors toute la nuit. Considérez cela comme mineur, comparé à ce qu’il a pu endurer pendant sa journée de travail. Installez-le confortablement. Parlez d’une voix douce et apaisante. Ne lui posez pas de questions sur ce qu’il a fait et ne remettez jamais en cause son jugement ou son intégrité.

    Souvenez-vous qu’il est le maître du foyer
    et qu’en tant que tel, il exerce toujours sa volonté avec justice et honnêteté.
    Lorsqu’il a dîné débarrassez, faites la vaisselle et rangez votre cuisine. Si votre mari propose de vous aider, déclinez son offre car après une longue journée de labeur, il n’a nul besoin de travail supplémentaire. Encouragez votre mari à se consacrer à ses centres d’intérêt  et des passe-temps préférés. Montrez-vous intéressée sans toutefois donner l’impression d’empiéter sur son territoire. Ne l’ennuyez pas avec vos occupations. Car les centres d’intérêts des femmes sont insignifiants comparés à ceux des hommes.

    A LA FIN DE LA SOIRÉE

    Rangez la maison afin quelle soit prête pour le lendemain matin et pensez à préparer son petit déjeuner à l’avance. Le petit déjeuner de votre mari est essentiel sil doit faire face au monde extérieur de manière positive. 

    Une fois retirée dans la chambre à coucher,
    préparez-vous à vous mettre au lit aussi promptement que possible.

    Bien que le fait de vous occuper de votre apparence soit important, votre mari fatigué, ne doit en aucun cas faire la queue devant la salle de bain. Cependant, assurez-vous d’être à votre meilleur avantage en allant vous coucher. Essayez d’avoir une apparence qui soit avenante sans être aguicheuse.  Si vous devez appliquer de la crème pour le visage ou mettre des bigoudis, attendez qu’il soit endormi, car cela pourrait le choquer de voir un tel spectacle.

    EN CE QUI CONCERNE LES RELATIONS INTIMES AVEC VOTRE MARI

    Il est important de vous rappeler vos voeux de mariage et en particulier votre obligation de lui obéir. S’il estime qu’il a besoin de dormir immédiatement, qu’il en soit ainsi. En toute chose, soyez guidée par les désirs de votre mari et ne faites en aucune façon pression sur lui pour provoquer ou stimuler une relation intime.

    SI VOTRE MARI SUGGÈRE

     une relation intime, acceptez alors avec humilité tout en gardant à l’esprit que le plaisir d’un homme est plus important que celui d’une femme, lorsqu’il atteint l’orgasme, un petit gémissement de votre part l’encouragera et sera tout à fait suffisant pour indiquer toute forme de plaisir que vous ayez pu avoir.

    VOUS POUVEZ ALORS REMONTER LE RÉVEIL

    Afin d’être debout peu de temps avant lui le matin. Cela vous permettra de tenir sa tasse de thé du matin à sa disposition lorsqu’il se réveillera.

     

    Sans commentaire !